Mariage

Les traditions nuptiales / coutumes mariage

Il est souvent associé lors d’un mariage de respecter ou pas quelques traditions. Certaines ont tout de même réussi à traverser le temps. Découvrez ces moments symboliques originaires d’un lointain passé et auxquelles nous sommes pourtant si attachés.

LES 4 ELEMENTS DU BONHEUR : (vieux, neuf, emprunté, bleu)

Nous avons souvent entendu lors d’une union qu’il est de coutume que la mariée doit porter le jour « J » « quelque chose de vieux, de neuf, de prêté et de bleu ». Cette phrase très connue nous vient d’Angleterre (« something old, something new, something borrowed and something blue »)et apparaît en France à la fin du XIVe siècle.

Chaque mariée doit porter sur elle quatre objets :

« Quelque chose de vieux » symbolisera sa famille, sa vie d’avant en tant que jeune fille et jusqu’au jour du mariage. Un bijou de famille ancien sera parfait.

« Quelque chose de neuf » représente la vie future du couple, la chance et le succès dans leur nouvelle vie. Votre robe de mariée pourra devenir ce symbole.

« Quelque chose d’emprunté » portera bonheur et réussite au nouveaux mariés. Cela représente l’amitié. Cet objet  (boucles d’oreilles, headband, bracelet) devra appartenir à une amie mariée, heureuse et comblée dans sa vie de couple.

« Quelque chose de bleu » désignera la pureté et la fidélité. Ce dernier objet se fera discret comme un petit ruban cousu à l’intérieur de la robe de la mariée. Ou tout simplement, quelques petites fleurs bleus sur votre jarretière.

UNE PLUIE DE RIZ :

Nous avons tous un jour ou l’autre jeté du riz à la sortie de la mairie ou de l’église. Mais d’où nous vient cette coutume ? Cela remonte à un ancien rite païen qui consistait à lancer des graines (signe de fertilité et de force) sur les jeunes mariés pour les protéger des esprits malins et ainsi leur transférer la fertilité.

Aujourd’hui le riz est remplacé par des pétales, des confettis, des bulles de savon.

L’ALLIANCE :

Depuis des siècles maintenant, il est de tradition lors d’un mariage de sceller son engagement par un échange d’anneaux. On s’unit à vie pour le meilleur et pour le pire. Cette anneau de mariage symbolise l’amour et la fidélité. Cette alliance se portera à l’annuaire gauche, croyance de l’antiquité égyptienne selon laquelle ce doigt se trouve placé sur le chemin de la « Vena Amoris » (veine de l’amour) qui mène directement au cœur.

LA JARRETIÈRE :

Si dans la préhistoire, elle fut un symbole de pouvoirs magiques, en fait la jarretière symbolise le mystère et la virginité. Chez les Hébreux il était donc de bon ton de porter une jarretière.

Bien avant les listes de mariage, les invités se devaient de participer financièrement au départ dans la vie du jeune couple.

La jarretière se décline en dentelle, en tulle, en organza avec des rubans ou des fleurs, et devait être dérobée par un garçon d’honneur qui la mettait dans une des chaussures de la mariée pour faire la quête.

De nos jours, de multiples jeux lors de la soirée de mariage se font autour de la jarretière incluant une mise aux enchères. Le gagnant de ce précieux tissus la conserve ou la découpe pour en distribuer des morceaux aux célibataires.

LES DRAGÉES :

Les dragées ne datent pas d’aujourd’hui, les Grecs et les Romains dégustaient déjà des amandes trempées dans du miel et des épices.

La dragée est de toutes les fêtes et pas spécialement liée au mariage. On la retrouve lors de rassemblements familiaux comme des baptêmes, des communions et même des anniversaires ! Les dragées symbolisent l’abondance, l’amour éternel, la fécondité et la longévité. C’est un présent fort apprécié des invités qui l’emporte en souvenir du mariage ou de ceux qui n’ont pu assister à la fête. Cela reste un gage d’affection des mariés.

LA PLACE DE LA MARIÉE :

Qui de nos jours continue à pratiquer cette coutume ? La mariée doit se tenir à la gauche de son futur époux pendant les différentes étapes de cette fabuleuse journée.

Cette tradition remonte à l’époque ou l’homme plaçait la femme à sa gauche et recouvrait d’un drap la tête de sa promise pour la kidnapper et comme il pouvait croiser sur son chemin des hommes de sa famille ou d’autres prétendants, il laissait sa main droite libre pour se servir de son épée.

PORTER LA MARIÉE :

N’hésitez pas à perpétuer cette coutume « franchir le seuil de la porte en portant la mariée », celle-ci vous assure la réussite de votre mariage. Mais attention, si vous décidez de ne pas pratiquer cette tradition, la légende raconte que si la mariée venait à trébucher en entrant pour la première fois en femme mariée dans la demeure conjugale, alors son mariage serait promis à un avenir malheureux ! Pour éviter cela, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

LE POT DE CHAMBRE :

C’est une tradition qui ne se pratique pas dans toutes les régions de France. Cela viendrait tout droit de l’Aveyron, puis aurait été pratiquée en Bretagne et en Savoie, avant d’être reprise par d’autres régions.

Cette coutume veut que les convives fassent avaler aux mariés un assortiment de nourriture et/ou d’alcool contenu dans un pot de chambre. Le mélange est constitué en principe de restes du banquet, d’un mélange d’alcools, de chocolat, de banane…Les recettes du pot de chambre varient en fonction des goûts et des régions.

Pour infliger ce rituel aux mariés, il faut attendre qu’ils partent se coucher dans un endroit gardé secret, et c’est aux invités de partir à leur recherche afin de leur faire ingurgiter cette horrible mixture ! Sachez que vos invités doivent y goûter aussi.

Cette vieille tradition longtemps oubliée refait surface lors des soirées de mariage.

LE LANCE DU BOUQUET DE LA MARIÉE :

Il est raconté que les fleurs du bouquet de la mariée restées dans ses mains toute la journée serait un porte bonheur…

C’est donc un moment fort attendu par toutes les célibataires invitées au mariage, le fameux « lancé du bouquet » ! Il est dit que l’heureuse demoiselle qui attrapera l’envolée du bouquet de la mariée se mariera dans l’année.

Pour clore ce chapitre sur le charme des traditions du mariage, nous allons vous donner quelques symboles qu’il est intéressant de connaître lors de la préparation du jour « J » :

Pour les couleurs : Le blanc symbolise la virginité, le bleu évoque la fidélité, le gris désigne les voyages lointains, le vert caractérise la pudeur.

Les colombes : Figure emblématique lors des mariages, celles-ci expriment la monogamie et la fidélité absolue. Ces oiseaux forment des couples unis pour la vie.

Le lierre : il évoque l’attachement dû à sa propension à se fixer fortement partout ou il pousse et l’amour éternel exprimant son feuillage toujours vert.